Philippe Serra, chef cuisinier à domicile

Philippe Serra, chef cuisinier à domicile

Le must de l'industrie vidéoludique pour les inconditionnels

Aficionado du secteur vidéoludique, Philippe Serra (Philippe-serra) guette en permanence les diffusions de réalisations intéressantes, de miniséries et de reboots, en plus des séries cultes et des suites. Au cours de la période 2015-2016, le bêta-testeur a notamment attiré l’attention sur des œuvres impressionnantes telles que « Homefront », « Rise Of The Tomb Raider », « Dishonored 2 », « For Honor » ainsi que « The Division ». Testeur et blogueur, le gamer ne manque jamais la publication d'une version d'Assassin’s Creed et essaie assidûment de rester objectif au sujet du dernier GTA (Grand Theft Auto). Le blogueur communique également les dernières actualités émises par Activision Blizzard pour les adeptes. Joueur aguerri, Philippe Serra respecte réellement les titres cultes comme NFS ou « Medal of Honor ». De ce fait, malgré quelques mauvaises surprises, le blogueur parvient à apprécier chaque œuvre depuis le lancement de l'œuvre jusqu’au reboot. Aux yeux des adeptes de MMORPG, les opus « Battle Front » ouvrent sur un nouvel univers par rapport aux nombreux DLC de « Star Wars : The Old Republic » (SWTOR). Néanmoins, la franchise « Star Wars » se révèle une véritable icône intemporelle pour les grands amateurs de jeux vidéo et de film.

Les jeux préférés d’un joueur passionné

Dans le répertoire de ses jeux favoris de 2015-2016, le blogueur a intégré deux œuvres signées Tom Clancy : « The Division » ainsi que « Rainbow Six Siege ». Cette résolution vise le plus grand bonheur des fans. Comme il l'indique dans sa critique, Philippe Serra conclut que le titre « Homefront » se distingue dans le domaine des first-person shooter. Il a aussi apprécié « Battlefield » ou encore « Hitman » sortis en 2015, à l'issue de ses sessions d'évaluation. Selon le blogueur, « Rise of the Tomb Raider », lancé en novembre 2015 sur Xbox One, jouit d'une remarquable qualité graphique et se hisse dans le top de l’année. Il se montre également indulgent et presque louangeur envers ce jeu, et ce, malgré l'insuffisance de régularité de la franchise.

Joueur renforcé par une expérience remarquable, Philippe Serra se pose comme un passionné de séries incontournables telles que « Need for Speed ». Cependant, il a proposé une présentation précise des atouts et des points faibles du reboot de l'œuvre mythique commercialisé courant 2015. Même si cette spécificité est dorénavant peu fréquente, les fans de cet univers aiment les titres proposant des updates gratuites. En plus de ses promesses en termes de gameplay, le blogueur a de ce fait relevé un détail signifiant dans le reboot de « Need for Speed », la disparition des contenus téléchargeables (DLC) avec participations obligatoires. Étant donné son gameplay, ses fonctionnalités riches ou son graphisme exceptionnel, Philippe Serral a pu percevoir après de longues séances de test les différents changements apportés par le titre « Star Wars : Battlefront ».

Univers vidéoludique : une vision différente

Avant la sortie d’un nouvel épisode ou d’une plateforme dernier cri, la démarche innovante du gamer aguerri vise à expliquer réellement les caractéristiques techniques données par les développeurs. De plus, l’avis d’un bêta-testeur offre déjà une idée de l’expérience joueur. Sans oublier le côté distrayant du milieu du jeu électronique, Philippe Serra traite tous les sujets avec professionnalisme. Pour le passionné de multimédia en effet, la diffusion de l'actualité de cet univers réclame une approche pleine de passion et précise. En raison de sa familiarité avec le secteur, Philippe Serra est capable de fournir une étude précise concernant la prospérité des franchises existantes pour chaque plateforme. Cette faculté est un privilège considérable pour un développeur.

Dans ses nouvelles, Philippe Serra traite souvent des succès et des fiascos des derniers jeux sortis sur PC, console ou mobile. Le gamer publie également des éditoriaux se focalisant sur les faits les plus anticipés de la saison. À travers sa page Web, le bêta-testeur offre des informations sur les réunions majeures des aficionados en plus de l'agenda des publications des jeux sur toutes les machines. En effet, depuis les premières années de sa page Web, le bêta-testeur essaie d'explorer toutes les nouvelles les plus récentes sur l'industrie des jeux vidéo. Pour combler les gamers, le bêta-testeur reste à l'affût des systèmes Next-gen et recherche les spécificités des diverses versions d'une œuvre sur PC, console et mobile. D'autre part, le bêta-testeur explore assidûment la performance des consoles les plus récentes en termes de moteur graphique et de gameplay. Traitant de l’intégralité des infos liées aux jeux vidéo, la page Web de Philippe Serra s’intéresse également à des faits variés comme l'achat de l'enseigne King (Candy Crush et Farm Heroes) par la compagnie Activision Blizzard. En effet, en dehors de son caractère artistique et ludique, l'univers vidéoludique renferme divers éléments intéressants aux yeux des connaisseurs et des non-initiés.

Motivé par son expertise de testeur, Philippe Serra conçoit un blog consacré au monde des jeux vidéo dans le but de réunir et d'accompagner de façon efficace les passionnés. De plus, le jeune homme désire communiquer sa vision atypique de cet univers dynamique. Via sa page Web, le testeur veut satisfaire les joueurs ainsi que les fans de nouvelles technologies ou de multimédia. De plus, le gamer essaie de transmettre des informations avec la légèreté et le dynamisme propre aux jeux vidéo dès les débuts du site. Joueur chevronné, Philippe Serra devient testeur dans une importante entreprise parisienne se spécialisant en jeux vidéo. Fort de cette aventure, le jeune homme forme son blog et aspire à s'investir dans les jeux sur mobile.